QUAE

  • Cet ouvrage apporte un éclairage synthétique sur les maladies transmissibles entre les humains et les animaux, appelées zoonoses. Après avoir clairement défini ce que sont ces maladies, comment elles se transmettent et présenté les zoonoses majeures, il expose les différents moyens de nous en prémunir et nous explique les raisons de leur émergence et de leur évolution.

  • Ce fascicule synthétise les connaissances scientifiques actuelles sur la sensibilité et la conscience des animaux et retrace l'histoire philosophique et juridique de la prise en compte de leur bien-être. Toutes ces informations permettent de constituer une référence commune pour une même base de compréhension de ce qu'est le bien-être animal.

  • Dans le paysage des sciences marines, l'Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer) joue un rôle central. C'est toute la genèse de cet organisme de recherche - personnalités marquantes, programmes scientifiques ambitieux, nouveaux navires et instruments de mesure -, que l'auteur nous fait revivre à travers son récit, richement documenté et illustré.

  • À la lumière de récentes innovations juridiques, l'auteur étudie dans cet ouvrage les transformations que le droit de l'environnement fait subir à notre tradition civiliste. Elle analyse dans quelle mesure nous n'avons pas déjà rompu avec la conception occidentale moderne, et commencé de construire un système articulé autour des choses de la nature.

  • Grippe, rougeole, gastro-entérite... Tout au long de notre vie, des virus croisent régulièrement notre route. D'autres, comme Zika, H1N1 et Ebola, font la une des journaux, en émergeant ou en ré-émergeant soudainement. D'où viennent-ils ? Pourquoi certains virus sont-ils particulièrement dangereux ? Qu'ils voyagent en avion ou grâce aux moustiques, des modes de propagation et de transmission diversifiés leur permettent de se disséminer sur tous les continents. Pourquoi rendent-ils malades et parfois tuent ? Comment notre organisme les combat-il ?
    Cet ouvrage décrit la grande variété des virus, leurs spécificités, leurs modes de transmission ainsi que les processus qu'ils mettent en oeuvre pour se multiplier. Des virus de plantes aux virus géants découverts en milieu aquatique, les virus sont partout. Certains sont capables d'infecter des bactéries, d'autres une cellule cancéreuse. Des virus « reprogrammés » pourraient délivrer des médicaments aux cellules malades. Leur utilisation comme moyen de lutte contre des maladies pourrait alors être envisagée !
    Rédigé par un collectif de virologistes de l'Institut national de la recherche agronomique (unité de Virologie et immunologie moléculaires), cet ouvrage vous permettra de connaître le fonctionnement de ces ennemis qui s'avèrent parfois de précieux alliés.

  • Cet ouvrage fait un état des connaissances sur le stockage de carbone dans les sols et estime le potentiel de stockage additionnel en France métropolitaine. Il recense les pratiques qui permettraient d'accroître la teneur en carbone organique des sols et estime leur coût de mise en oeuvre.

  • Ces dernières années, les revues scientifiques consacrées à l'écologie et à la biologie végétale se font écho de controverses autour de l'intelligence des plantes. Les médias grand public et les auteurs de vulgarisation se sont emparés de cette question. Quelle réalité scientifique se cache derrière cette notion d'intelligence des plantes ?

  • L'innovation est souvent présentée comme l'un des principaux leviers pour promouvoir un développement plus durable et plus inclusif. Dans les domaines de l'agriculture et de l'alimentation, l'innovation est marquée par des spécificités liées à sa relation à la nature, mais aussi à la grande diversité d'acteurs concernés, depuis les agriculteurs jusqu'aux consommateurs, en passant par les services de recherche et de développement. L'innovation émerge des interactions entre ces acteurs, qui mobilisent des ressources et produisent des connaissances dans des dispositifs collaboratifs, afin de générer des changements. Elle recouvre des domaines aussi variés que les pratiques de production, l'organisation des marchés, ou les pratiques alimentaires. L'innovation est reliée aux grands enjeux de développement : innovation agro-écologique, innovation sociale, innovation territoriale, etc.
    /> Cet ouvrage porte un regard sur l'innovation dans les systèmes agricoles et alimentaires. Il met un accent particulier sur l'accompagnement de l'innovation, en interrogeant les méthodes et les organisations, et sur l'évaluation de l'innovation au regard de différents critères.Il s'appuie sur des réflexions portées par différentes disciplines scientifiques, sur des travaux de terrain conduits tant en France que dans de nombreux pays du Sud, et enfin sur les expériences acquises en accompagnant des acteurs qui innovent. Il combine des synthèses sur l'innovation et des études de cas emblématiques pour illustrer les propos.
    L'ouvrage est destiné aux enseignants, professionnels, étudiants et chercheurs.

  • Climatiser le monde

    Stefan C. Aykut

    • Quae
    • 30 Janvier 2020


    Cet ouvrage porte sur la gouvernance du climat. L'auteur étudie les évolutions en cours comme résultant du double mouvement d'une « globalisation du climat » et d'une « climatisation du monde ». Deux domaines spécifiques, fortement affectés par la montée en puissance de la question climatique, sont pris comme exemples : les politiques énergétiques et les recherches en sciences du sol.


  • L'ouvrage propose un cadre d'analyse des situations de coexistence et de confrontation des modèles agricoles et alimentaires, et porte ainsi un nouveau regard sur le développement territorial. Il le met à l'épreuve dans une série de travaux conceptuels et d'études de cas en France et de par le monde.

  • La filière manioc joue un rôle essentiel dans la sécurité alimentaire et l'économie des pays du Sud, surtout en milieu rural et de plus en plus en milieu urbain. Cette production en forte croissance concerne plus d'un demi-milliard d'agriculteurs - souvent parmi les plus pauvres - dans toutes les régions intertropicales.
    Cet ouvrage présente tous les aspects de la culture (botanique, génétique, multiplication, etc.) et insiste sur les maladies et ravageurs, dont les dégâts risquent de s'accroître avec le changement climatique. Sont décrits les modes de transformation des racines fraîches pour l'alimentation, secteur artisanal très développé par les femmes, mais également en voie de semi-industrialisation dans de nombreux pays. L'essor des produits industriels à base de manioc est abordé à travers la fabrication d'amidon, d'éthanol et d'aliments du bétail. Ainsi, la production de manioc s'insère dans une chaîne de valeur de plus en plus tournée vers l'approvisionnement des villes et de l'industrie, tant pour des usages alimentaires que non alimentaires. Les auteurs montrent que, face aux changements globaux, notamment au réchauffement climatique, les caractères de résilience du manioc pourraient accroître son rôle crucial pour la sécurité alimentaire des pays tropicaux. Ces évolutions suscitent des besoins importants de recherche sur les variétés et la protection phytosanitaire.
    Rédigé dans un langage accessible, cet ouvrage concret et illustré, est destiné à tous les acteurs de la filière manioc.

  • Le Mémento de l'assainissement est un guide méthodologique et pratique pour la mise en oeuvre opérationnelle de services d'assainissement liquide dans les pays du Sud.
    Il couvre l'ensemble de la filière, de la collecte des eaux usées et boues de vidange jusqu'à leur traitement, et ses recommandations s'appliquent au contexte rural, urbain et semi-urbain.
    Destiné aux acteurs concernés par l'élaboration et la gestion d'un service d'assainissement complet, durable et adapté, cet ouvrage propose des pistes de réflexion, des méthodologies ainsi que des outils pour répondre à trois grandes questions.
    o Comment décider et planifier un service d'assainissement dans une localité ?
    o Quelles sont les étapes et la méthodologie de mise en place de ces services ?
    o Comment gérer et suivre durablement ces services ?
    L'objectif du Mémento est d'apporter tous les éléments d'aide à la décision aux praticiens en charge de programmes d'assainissement liquide. Il détaille, à chacune des étapes décisionnelles et pour chaque maillon de la filière, les clés de compréhension et les critères de choix entre différentes solutions.
    Cet ouvrage se caractérise par son approche globale de la mise en place d'un service : les étapes de conception, de mise en oeuvre et de suivi du fonctionnement du service sont traitées au travers de leurs dimensions techniques, économiques, institutionnelles (acteurs) et de communication.
    Le Mémento se distingue également par son traitement pratique, tirant ses enseignements des diverses expériences menées par le Gret sur plusieurs continents. En se fondant sur un cheminement pédagogique et progressif, il propose des chapitres théoriques émaillés de nombreuses études de cas et d'illustrations, une série de fiches techniques ainsi qu'une boîte à outils (disponible sur la clé USB fournie avec cet ouvrage) facilitant la mise en oeuvre opérationnelle.
    Un site Internet dédié au Mémento de l'assainissement est disponible à l'adresse suivante : http://memento-assainissement.gret.org.

  • La conscience des animaux

    Le Neindre/Dunier

    • Quae
    • 18 Octobre 2018

    Les animaux peuvent-ils éprouver des émotions ? Ont-ils une histoire de vie ? L'Inra s'est saisi de ces questions en réalisant une expertise scientifique collective sur la conscience animale. Cette expertise multidisciplinaire analysant un vaste corpus d'études comportementales, cognitives et neurobiologiques, tend à montrer l'existence de contenus élaborés de conscience chez les animaux.

  • Cet ouvrage vise à éclairer le débat sur la façon dont la forêt et ses filières bois peuvent contribuer à atténuer le changement climatique. Il s'appuie sur trois scénarios de gestion forestière, se différenciant par les modalités des prélèvements de bois en forêt et par leur mode de gestion des boisements, et sur la projection de leurs bilans carbone à l'horizon 2050.

  • Ce livre caractérise la qualité des aliments d'origine animale et met en exergue les variations de qualité selon les conditions de production des animaux et de transformation des produits.

  • Zika, grippe A/H1N1, chikungunya, SRAS, Ébola... Nous sommes frappés de plein fouet par l'émergence ou la réémergence de nombreuses maladies infectieuses. Comment expliquer ce phénomène ? Notre mode de vie moderne y est-il pour quelque chose ? À la lumière des grandes épidémies qu'a dû affronter l'Humanité jusqu'ici, à quels scénarios faut-il se préparer pour les années à venir ? Sur quelles armes peut-on compter pour nous protéger ? Où en est la recherche ?

    Autant de questions très concrètes auxquelles cet ouvrage apporte des réponses claires, validées par des infectiologues reconnus, le tout dans un style accessible à tous.


  • Concis et bien illustré, cet ouvrage présente un état des connaissances et des innovations disponibles sur la culture du bananier plantain, ainsi que les atouts et les contraintes de cette filière. Il est destiné à tous les agents de la filière engagés dans des activités de production et commercialisation de plantain, et s'adresse aussi aux enseignants et aux étudiants.


  • S'appuyant sur une littérature abondante, une synthèse dans laquelle se dessine une histoire longue, économique et politique, de la biomasse. Au fil des périodes, nous découvrons que la capacité à mobiliser énergie et matière, et en particulier le vivant, est le miroir de la richesse et de la puissance du pays leader de son temps. Nous voyons se préciser les contours de l'agriculture dite naguère moderne, et aujourd'hui «conventionnelle» et le rôle central qu'a joué l'industrie chimique dans sa genèse. Cette lecture modifie nos interrogations sur l'avenir. Et, si le prochain leader est asiatique, quel rapport à la biomasse annonce-t-il ?

  • Ce livre s'intéresse aux évolutions de l'alimentation dans des villes d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie. Plutôt qu'une convergence globale vers une seule et même manière de manger en ville, ils montrent comment les habitants et les paysages des villes génèrent de nouvelles formes d'alimentation originales à partir d'éléments multiples.

  • Cet ouvrage présente le contexte, les résultats et les perspectives du Programme d'Investissements d'Avenir français « AKER - Betterave 2020, l'innovation compétitive ». L'objectif de ce programme est d'améliorer la compétitivité de la betterave sucrière en doublant le rythme de croissance annuelle du rendement en sucre par hectare de la betterave.

  • Un guide complet sur la production et la distribution de semences en milieu tropical : aspects techniques et organisation de la production des semences, principes de base de l'amélioration des plantes et de la biologie des semences, gestion des opérations liées à la production, à la récolte et au conditionnement post-récolte des semences. Il traite également des règles de mise en marché des semences et de la gestion des entreprises semencières.

  • Comment les plantes poussent-elles ? Le nombre d'or est-il omniprésent dans leur architecture ? Leurs structures sont-elles fractales ? Ont-elles un langage ? Une grammaire ? Il y a du vrai dans ces questions, mais il faut aller plus loin. Il faut identifier, modéliser et simuler le rôle des organes d'une plante dans sa croissance et leur fonctionnement.
    La modélisation des plantes fait l'objet de recherches à l'interface de disciplines biologiques (botanique, agronomie, génétique, écophysiologie) des mathématiques appliquées et de l'informatique. Elle permet de créer les modèles de développement de l'architecture des plantes, mais aussi les modèles de production végétale, expression de la croissance des organes.
    Les auteurs de cet ouvrage nous exposent les fondements biologiques, mathématiques et informatiques qui permettent d'exprimer le fonctionnement des bourgeons, la production photosynthétique de la biomasse et sa répartition dans les organes d'une plante. La simulation de la croissance des plantes devient alors possible sous la forme de modèles dynamiques et sa représentation, sous la forme d'images de synthèse. Ces modèles autorisent de multiples applications. De nombreuses plantes sont présentées (herbacées, arbustes et arbres) ; leur modélisation a une visée pratique en agriculture, en gestion des ressources naturelles et de l'environnement et en représentation des paysages.
    Rédigé par des botanistes, des agronomes, des mathématiciens et des informaticiens, cet ouvrage collectif est le fruit de quarante années de recherches conduites par Philippe de Reffye et ses collègues, avec des collaborations scientifiques en France, en Hollande, en Chine et en Afrique. Il s'adresse aux chercheurs, enseignants et étudiants en biologie, en agronomie et en sciences de la vie, aux architectes paysagistes, écologues, qui s'intéressent à la croissance des plantes, à leur modélisation et à leur représentation. Il s'adresse aussi à toutes les communautés des sciences exactes (mathématiciens, informaticiens, physiciens) intéressées par la simulation du vivant.

  • Alors que le monde industrialisé pensait en avoir fini avec la question des subsistances, la Seconde Guerre mondiale replace l'agriculture et l'alimentation au coeur des enjeux de la reconstruction. L'Europe de l'Ouest, ravagée et affaiblie, se tourne alors vers les États-Unis pour penser une modernisation capable de fonder une nouvelle expansion. En France, l'après-guerre est ainsi le théâtre d'une profonde transformation du monde rural sous l'effet de la diffusion volontariste du « progrès », instrument d'une mise à niveau de la productivité agricole au service de la restauration de la position française dans le monde. Dans ce contexte, la création en 1946 de l'Inra constitue un moment crucial de la rencontre entre science et politique, dans la quête d'une voie de développement qui mobilise les outils des sciences du vivant pour en rationaliser l'exploitation.
    D'abord conçu comme un institut de recherche et d'expérimentation dévolu à la seule agriculture, l'Inra élargit peu à peu ses missions, déployant des compétences nouvelles sur les industries agroalimentaires, la nutrition, la biologie moléculaire ou encore l'environnement.
    Serviteur zélé des politiques publiques de modernisation, l'institut s'affirme dans le concert des grands opérateurs de recherche, aux côtés du CNRS, de l'Inserm et de l'Institut Pasteur. Mais confronté à l'essor de la recherche privée, à l'effacement du volontarisme d'État et à la montée de la contestation des sciences et des techniques, il se trouve précocement contraint, dans les années 1980 et surtout 1990, à repenser en profondeur son identité et son rôle, dans la prise de conscience croissante de l'interconnexion des questions agricoles, alimentaires et environnementales.
    Au coeur des enjeux de l'économie de la connaissance du monde contemporain, la trajectoire historique de l'Inra représente une véritable énigme, observatoire privilégié de la genèse d'une gouvernance globale du vivant et de la sécurité alimentaire. Fondé sur une documentation originale et sur un recours à la mémoire des acteurs, le présent ouvrage constitue la première synthèse historique sur cet organisme de recherche.

empty