• C'est peut-être parce que Lincoln est né dans un bordel qu'il s'est très vite mis à le foutre. Mais voilà que Dieu décide de s'occuper de lui, notamment en lui conférant l'immortalité. En échange, il voudrait que Lincoln devienne justicier, et la partie n'est pas gagnée... Un bijou de noirceur existentielle sur fond de western, avec un rythme propre composé cycliquement d'action et de flânerie, de discussions existentielles ( pour rire ) et de jurons. Savoureux...

  • Peut-on encore parler du roman français au singulier aujourd´hui ? Une recherche attentive sur les esthétiques principales ou singulières du roman dit de l´extrême contemporain permet de constater qu´aucune école ou aucun groupe ne domine l´univers romanesque, et qu´aucun mouvement n´impose profondément sa marque sur la scène littéraire. Cela ne signifie pas pour autant qu´il ne reste que des oeuvres disparates et qu´il soit impossible d´organiser une cohérence en arrêtant des corpus.
    Dans de tels cas, c´est moins chercher du côté d´un projet romanesque bien circonscrit que du côté de certaines pratiques transversales. Dans cet ouvrage collectif, le point de départ ne consiste pas à se demander si le roman conserve une pertinence en tant que témoin privilégié de la littérature aujourd´hui - cela semble relever de l´évidence -, mais plutôt à identifier ce qui lui confère cette légitimité.

    Cet ouvrage vise aussi à appréhender la notion de contemporanéité à partir de la littérature, du roman. Plus globalement, sans tenter d´offrir un vaste panorama du roman français d´aujourd´hui, son objectif consiste à mieux saisir la pertinence du roman grâce à un ensemble d´études conçues à partir d´axes précis (les idées, le réel, le jeu, le soi) sur les possibles du roman, qu´il adopte une forme fragmentée ou théâtralisée, qu´il préconise un savant collage ou un métadiscours narrativisé, qu´il puise abondamment dans l´autobiographie ou l´essai. Le postulat au fondement de cet ouvrage défend l'idée qu´il existe des romans français importants ou singuliers à notre époque et que nous devons les découvrir et mieux les comprendre.

  • Exemples à l'appui, cet ouvrage examine les diverses techniques utilisées pour l'amélioration génétique des cheptels, telles que la sélection, les croisements et l'élevage en consanguinité. Il décrit les avantages et les inconvénients de chaque méthode dans le contexte tropical et subtropical et la manière de les employer pour améliorer les caractères clés des animaux d´élevage. L´importance de conserver la diversité génétique des races locales d´animaux des régions chaudes est également soulignée. L´ouvrage aborde enfin les applications des progrès récents de la génomique à l'amélioration génétique, avec notamment le développement des marqueurs génétiques moléculaires au niveau de l'ADN. Un outil précieux pour les agriculteurs, les éleveurs, les techniciens et les conseillers agricoles des régions tropicales. Un ouvrage de référence pour l'enseignement supérieur et les programmes de développement rural.

  • Depuis 30 ans, en France, au vu des retours d'expériences des catastrophes naturelles et des inondations, les pouvoirs publics ont pris conscience qu'ils devaient non seulement approfondir leurs connaissances de l'état et du comportement des systèmes endigués, mais qu'ils devaient également les évaluer en continu.
    Première méthodologie française complète de réalisation d'une étude de dangers des systèmes endigués, Inondations - Analyse de risque des systèmes de protection est un ouvrage de référence transdisciplinaire (hydraulique, génie civil, géotechnique...) prenant en compte l'ensemble des différentes composantes du risque, liées à la digue et à son environnement. Il permet la mise en oeuvre d'une démarche d'analyse cohérente et intégratrice dont il contient les bases théoriques, techniques et pratiques. Il présente également une aide à la rédaction d'un cahier des charges et au suivi de déroulement de l'étude.
    Richement illustré, l'ouvrage aborde en trois parties :
    o les systèmes de protection contre les inondations ;
    o l'analyse de risque de ces systèmes ;
    o les études de dangers des systèmes d'endiguement et l'utilisation de l'analyse de risque.

  • Ce guide pratique est consacré aux technologies de potabilisation des eaux de surface adaptées aux petites villes d'Afrique de l'Ouest. Didactique et illustré, il cible un public impliqué dans le choix de dispositifs de potabilisation pour restituer les techniques testées et éprouvées par l'ONG Gret et ses partenaires.

  • This open access book provides an extensive treatment of Hardy inequalities and closely related topics from the point of view of Folland and Stein's homogeneous (Lie) groups. The place where Hardy inequalities and homogeneous groups meet is a beautiful area of mathematics with links to many other subjects. While describing the general theory of Hardy, Rellich, Caffarelli-Kohn-Nirenberg, Sobolev, and other inequalities in the setting of general homogeneous groups, the authors pay particular attention to the special class of stratified groups. In this environment, the theory of Hardy inequalities becomes intricately intertwined with the properties of sub-Laplacians and subelliptic partial differential equations. These topics constitute the core of this book and they are complemented by additional, closely related topics such as uncertainty principles, function spaces on homogeneous groups, the potential theory for stratified groups, and the potential theory for general Hrmander's sums of squares and their fundamental solutions.

    This monograph is the winner of the 2018 Ferran Sunyer i Balaguer Prize, a prestigious award for books of expository nature presenting the latest developments in an active area of research in mathematics. As can be attested as the winner of such an award, it is a vital contribution to literature of analysis not only because it presents a detailed account of the recent developments in the field, but also because the book is accessible to anyone with a basic level of understanding of analysis. Undergraduate and graduate students as well as researchers from any field of mathematical and physical sciences related to analysis involving functional inequalities or analysis of homogeneous groups will find the text beneficial to deepen their understanding.

  • Les maladies émergentes, causes de crises sanitaires potentiellement dévastatrices, représentent un enjeu majeur pour la santé végétale, animale et humaine. Difficiles à anticiper en raison de leur caractère nouveau et imprévisible, elles suscitent une réflexion pluridisciplinaire et une analyse spécifique que propose cet ouvrage à travers des cas concrets de détection et d'analyse biologiques des émergences, de leur traitement statistique et des facteurs environnementaux qui les déterminent.

  • Un best of culturel des plus belles oeuvres racontant le voyage : classiques de cinéma tournés dans des décors naturels époustouflants (Out of Africa pour le Kenya, le Seigneur des anneaux pour la Nouvelle-Zélande...), des romans d'aventure (Michel Stroggof, Rouge Brésil...), de la musique du monde (musique africaine, rock américain...).
    Les oeuvres sont regroupées par thèmes, parfois sérieux parfois plus légers, mais toujours grands publics : Les plus beaux films sur le désert, Les régions d'Italie par les livres, Visiter le pôle nord en restant au chaud, Le jazz qui voyage, Voir les USA par les séries télé...
    Les oeuvres choisies peuvent être très populaires (James Bond, Largo Winch, chansons françaises...) comme plus recherchées (films de Fellini ou de Bergman, musique classique sur des pays exotiques etc.).
    Le texte sur chaque oeuvre comprend un résumé avec un commentaire sur l'oeuvre elle-même et des anecdotes, ainsi qu'un paragraphe sur les lieux qu'évoque l'oeuvre.

  • Le sorgho est une culture vivrière primordiale pour les populations des zones arides et subarides. Il est également cultivé en zone tempérée pour l´alimentation animale. Ce livre aborde tous les aspects de la plante (biologie, génétique, sensibilité aux ravageurs), ainsi que les systèmes de culture, les modes de récolte et de transformation pour l´alimentation humaine. Des connaissances approfondies et actualisées sur le sorgho, ses fonctions écologiques et la protection intégrée sont complétées par de nombreuses illustrations.

  • Maisons en ruine, villes labyrinthiques, hôtels miteux, squats, chantiers, baraquements et autres habitations précaires : dans de nombreux romans français et québécois du tournant du XXIe siècle, l'espace, considéré comme valeur de refuge, est remis en question. Ces fictions proposent différentes représentations d'une habitabilité malaisée de l'espace alors que leurs personnages sont tiraillés par divers désirs de retranchement, d'égarement, de fuite ou de destruction.
    Par quels procédés descriptifs et narratifs, par quelles figures et configurations se noue cette mise en scène d'un espace insaisissable où les lieux et les personnages apparaissent poreux, où les frontières sont perméables et où la perception spatiale est remise en question ? Dans cet essai, Marie-Hélène Voyer propose de définir cette poétique de l'espace incertain qui traverse les romans contemporains tant en France (Éric Chevillard, Marie NDiaye, Christian Oster, Marie Redonnet, Pierre Senges) qu'au Québec (François Blais, Nicolas Dickner, Karoline Georges, Bertrand Laverdure, Catherine Mavrikakis et Gaétan Soucy).
    Les représentations de l'espace incertain dans les romans actuels témoigneraient vraisemblablement d'un monde en déficit d'autorité, reposant sur la labilité des frontières et des cadres spatiaux-temporels, ainsi que sur la volatilité de la mémoire et de la perception.

  • Malgré une oeuvre conséquente, dense, exigeante, Hélène Lenoir reste encore pour une part dans l'ombre de plusieurs figures de proue de la littérature contemporaine. Pourtant, son travail romanesque sur l'univers familial, la parole, les affects ou la représentation des femmes, pour ne parler que de ces aspects, mérite à plus d'un égard la réflexion critique pour que soit enfin reconnue une écrivaine qui n'a cesse, par son inventivité formelle et la complexité des imaginaires qu'elle déploie, de questionner ce qui constitue notre temps présent et d'y donner sens au quotidien comme dans ses ramifications intimes ou collectives. C'est à oeuvrer dans cet espace critique encore peu investi et à le baliser que s'emploie cet ouvrage collectif. Les contributions qui le composent constituent toutes à leur manière une invitation à découvrir et à explorer une oeuvre riche dont les multiples facettes sont autant de manières de rendre visibles nombre d'aspects discrets et douloureux, effectifs et cachés, présents et impensés, de nos propres intériorités.

  • Temple royal par excellence, Karnak a été édifié au début du deuxième millénaire av. J.-C. pour affirmer le pouvoir de la dynastie thébaine [...]. Certes, des histoires du temple et de ses cultes ont été écrites, dont certaines sont, aujourd´hui encore, des guides précieux. Mais il a toujours manqué un inventaire publié, assorti d´une réflexion continue sur ces documents par lesquels les acteurs eux-mêmes décrivent l´histoire du temple. Croiser cette documentation avec les données sorties du terrain et de la réflexion des chercheurs n´est pas une mince affaire [...]. Cet ouvrage procède d`une approche nouvelle dans les études que les égyptologues ont consacrées à l´architecture et à la construction. Généralement, en effet, c´est une démarche globale qui est préférée, les textes de Karnak servant à expliquer des monuments qui ne sont pas à Karnak. Christiane Wallet-Lebrun a choisi de privilégier le contexte local, se contraignant à chercher d´abord dans la réalité du temple l´explication des documents qu´elle présente. 

  • Cinq écritures figuratives font l´objet de ce livre : chinois, naxi, maya, aztèque et égyptien. Cinq façons de penser le monde, de le mettre en image, de l´écrire. Car, à chaque fois, des signes ont été façonnés pour transmettre une parole, certes, mais surtout un regard. Dans le même temps, ils restèrent des images lisibles et reconnaissables comme telles tout au long de l´histoire de ces civilisations, à l´exception cependant du chinois dont les caractères, à l´origine fortement iconiques, perdirent ensuite leur motivation. Cette force, cette longévité de l´image au sein du signe n´est pas gratuite : elle n´est ni ornement, ni code arbitraire, mais le miroir unique de la conception du monde qu´avaient les Chinois, les Naxis, les Mayas, les Aztèques et les Égyptiens. Aussi apparaît-elle comme une clé permettant de pénétrer directement dans un univers conceptuel. 

  • Symbole de barbarie, le sacrifice humain a longtemps servi à stigmatiser la prétendue inhumanité des peuples non civilisés. Contrairement aux clichés, le sacrifice semble aller de pair avec l´émergence de la civilisation, comme en Égypte et en Mésopotamie, où il constituerait une forme de manifestation suprême du pouvoir royal émergeant. Il est aussi un fait de civilisation dans le monde aztèque, dans le cadre d´une dramatique théâtralité du pouvoir à travers laquelle il doit impérativement se donner à voir. Inversement, le sacrifice n´est pas là où l´on a souvent cru le débusquer : dans les civilisations des steppes d´Asie centrale, ans le Soudan de Méroé ou en Gaule, le terme de « sacrifice » a été hâtivement appliqué à des pratiques qui sont en fait celles du cortège des « morts d´accompagnement » ou des cohortes de vaincus massacrés. C´est la variété et à la complexité du phénomène que s´attache le présent volume, mise en commun des recherches d´une vingtaine d´anthropologues, d´historiens et d´archéologues, à l´échelle de la planète et des millénaires.

  • Éditorial, Hélène Cazaux-Charles
    Dossier coordonne par Pierre Berthelet
    Les activités de la Sûreté du Québec à l'international, Pierre Allaire
    La légalisation du cannabis au Canada : la question des facultés affaiblies, Line Beauchesne
    Réinsertion des délinquants. Envers du décor et coulisses d'une propagande étatique, Philippe Bensimon
    La vérité judiciaire : une vérité à géométrie variable ?, Jean Claude Bernheim
    Portrait des infractions criminelles reliées à la conduite avec les capacités affaiblies au Québec de 2009 à 2016, Christophe Huynh, Valérie Beauregard, Jacques Bergeron, Serge Brochu
    Un programme d'enseignement et de recherche académique spécifique en science forensique au Canada : pourquoi ?, Frank Crispino
    Cerbère et les trois théories de l'enquête, Maurice Cusson
    Une technologie de surveillance pour prendre en charge les criminels violents dans la communauté et pour réduire la surpopulation carcérale, Maurice Cusson, Jonathan James
    Crime linkage et profilage criminel, Nadine Deslauriers-Varin, Craig Bennell, Andréanne Bergeron
    Radicalisation et extrémisme violent à l'ère du Web, Numerique et radicalites violentes : au-dela des discours communs, Benjamin Ducol, Martin Bouchard, Garth Davies, Christine Neudecker, Marie Ouellet
    Radicalisation(s) et extrémisme(s) violent(s) : regard sur l'émergence d'initiatives de prévention au Canada, Benjamin Ducol, Alexandre Chevrier-Pelletier
    L'aide aux victimes d'actes criminels et la reconnaissance de leurs droits au Québec : quatre décennies plus tard, Arlène Gaudreault
    Le terrorisme au Canada, Stéphane Leman-Langlois
    Quelle cybersécurité pour le Québec et le Canada ?, Hugo Loiseau
    Entre justice populiste et gestion du risque : la réponse sociolégale nord-américaine face aux crimes sexuels, Sébastien Brouillette-Alarie, Patrick Lussier
    La baisse de la criminalité traditionnelle au Canada au cours des 40 dernières années ?, Marc Ouimet
    L'évaluation de la menace en matière de crime organisé : difficultés méthodologiques et pistes de solution, Robert Poirier
    Adversité psychosociale, détresse psychologique et sympathie pour la radicalisation violente chez les collégiens du Québec, Cécile Rousseau, Ghayda Hassan, Aude Rousseau-Rizzi, Victorine Michalonbrodeur, Youssef Oulhote, Abdelwahed Mekki-Berrada, Habib El-Hage
    La justice réparatrice au Québec : mesures de rechange, non-judiciarisation, rencontres de dialogue et médiations, Catherine Rossi, Serge Charbonneau
    Passé, présent et avenir des programmes de formation en criminologie et en justice pénale au Canada, John Winterdyk, Jean Sauvageau
    Recension du livre de John Winterdyk : Pioneers in Canadian Criminology, André Normandeau
    1968 aux origines de la sociologie de la police, Jean-Louis loubet del Bayle
    Culture du cannabis en France : de l'artisanat à la production industrielle, Caroline Masson, Michel Gandilhoni
    L'intelligence-led policing, une doctrine d'action policière pour faire d'Europol le « centre névralgique » du renseignement européen, Pierre Berthelet
    Un exemple de criminalité économique : Le racket policier en Côte d'Ivoire, Henry B. Yebouet

  • Ce dossier aborde les attentes des territoires ruraux qui résultent des maux auxquels ils sont exposés. L'isolement géographique, la fragilité économique et sociale, le retrait des services publics constituent leur quotidien. Les populations rurales connaissent également les incivilités, la prévention de la délinquance, une insécurité multiforme et mobile. Même le terrorisme et la radicalisation les concernent, les inquiètent.
    Ce numéro est aussi l'occasion de mettre en lumière le travail de la jeune génération de chercheurs qui, dans les universités et les laboratoires assurera la pérennité et le renouvellement de la réflexion en matière de sécurité et de justice.

  • Casterman est un éditeur de bandes dessinées tous publics et de livres pour la jeunesse. Nos héros sont depuis longtemps des compagnons de route au long cours, ils ont fait rire et rêver plusieurs générations de lecteurs, de Tintin à Martine, d'Alix à Emilie, de Corto Maltese à Ernest et Célestine, entre eutres... Ainsi, les premières lectures, les romans, le documentaire s'écrivent-ils aussi en bande dessinée. Découvrez l'actualité de la bande dessinée jeunesse chez Casterman.

  • Votre guide de lectures pour l'été 2019 ! Des livres à savourer sur votre transat.

  • Des enfants zombis,un lézard géant transgénique et des mafiosi en colère menacent clint city! Suivez Copper et les Sentinel dans leur combat pour protéger la ville. La BD inscrite dans l'univers du jeu en ligne gratuit, Urban-rivals!

  •  Chant de Noël. Partition piano-chant.

  • Répertoire des oeuvres et partitions aux Editions François Dhalmann. Spetembre 2011.

  • Oeuvres sélectionnées par la Fédération Française de l'Enseignement Musical (FFEM) et la Confédération Musicale de France (CMF) pour les examens et concours dans les conservatoires et écoles de musique en 2010.

  • Le Vide

    Olou Cyrille De l'Irréel

    Le Vide étant un livre entièrement blanc, vous trouverez ci-dessous un texte rédigé par l´auteur et présentant sa démarche philosophique.


    Le Vide (Explication, commentaire et illustration) par Olou Cyrille De l´Irréel Le vidisme ne serait rien d´autre que cette théorie selon laquelle l´univers matériel, l´univers intelligible, l´univers réel, l´univers irréel, l´homme et toutes les autres choses seraient des vidéïtés. En fait, il n´y aurait que le Vidisme qui ne serait rien d´autre que l´absence d´être et de non-être, d´étant et de non-étant, d´existence et de non-existence, d´existant et de non-existant, du tout et du rien, de scepticisme et d´optimisme et même l´absence de l´absence de tout cela mais l´extrême ou la totale présence du Vide. Autrement dit, le Tout serait l´univers et l´univers serait le Tout. Le Vide ne serait donc pas le rien puisqu´il serait le Tout, et l´univers du Vide extrême ou total ne serait pas vide puisqu´il serait rempli de vides : le Vide ne serait pas vide. Cette thèse, dont l´aboutissement serait attestée par la loi philosophique de l´expulsion rationnelle et expérimentale, demeurerait tout de même méthodique car, l´objectif du vidisme comme théorie de la connaissance, en soutenant et en démontrant rationnellement l´Inexistence (objective et subjective) de l´univers (matériel ou spirituel, réel ou irréel, transcendant ou immanent) et de tout ce qu´il contiendrait, et par là l´Existence de l´univers du Vide extrême et total, serait de rationéliser ou de dédogmatiser totalement la connaissance mais aussi la morale en les fondant sur le Vide. En effet, la science et la morale, en tant que structures du rationnel et non du religieux, n´auraient pas de fondements, comme en auraient le religieux ou le dogmatique. Il faudrait ôter à la science et à la morale, qui seraient toutes deux du domaine du rationnel, tout fondement puisque fonder signifierait dogmatiser et dogmatiser signifierait imposer. Quand on fonderait, on figerait à jamais. Or, cela ne serait pas du rationnel. Mais que serait fonder la connaissance et la morale sur le Vide ?
    Fonder la connaissance sur le Vide serait sortir du vidisme pour lui attribuer un objet et un sujet possibles. Un objet et un sujet possibles, cela signifierait qu´il s´agirait d´un objet et d´un sujet d´une connaissance dont les existences seraient possibilisées, rationélisées. Possible serait ici synonyme de rationnel et en aucun cas de probable. Il serait simplement contraire de dogmatique et nullement de impossible ; il ne serait donc ni sceptique ni cartésien puisque le doute sceptique et le doute cartésien seraient d´un autre ordre qui serait celui du dogmatisme en général...
    Cet objet et ce sujet, en tant que possibles rationnellement, en tant que maçonneries de la nouvelle science (l´Anthrosophie, la Vidilogie ou la Vidisophie ; science de l´homme et de l´univers en tant que Vides et non celle de l´homme et de l´univers en tant que corps ou esprits, matières ou pensées, réalités ou irréalités, transcendances ou immanences, êtres ou non-êtres), seraient des semelles rationnelles de la connaissance car ils ne seraient pas figés, dogmatiques. L´esprit de la connaissance se percevrait et percevrait son objet comme quelque chose de possible rationnellement. D´où la nécessité, pour lui, de se penser et de le penser, de s´exprimer et de s´exprimer conditionnellement, rationnellement. D´où la nécessité du conditionnalisme ou du rationélisme comme nouveau langage scientifique. Employant ce langage, la science se libèrerait de son ancien langage dont l´exercice impliquerait l´usage dogmatique du présent, du passé et du futur. Ce serait le paradigme dogmatique et philosophique du « est », de l´« était », du « sera », de l´« ai », de l´« avait » et de l´« aura » qui aurait été suppléé au paradigme rationnel et anthrosophique du « serait » et de l´« aurait ». Ce conditionnalisme anthrosophique ne serait pas un doute sceptique ou un doute cartésien mais un doute vidiste sans objet et sans sujet. L´anthrosophe ne douterait de rien, mais il douterait tout de même.

empty